• en
  • nl
  • de
  • fr

Utilisation des rideaux d’air en surgélation: comment ça marche?

Utilisation des rideaux d’air en surgélation: comment ça marche?

Dans le secteur du congélateur, les exigences relatives à un système de rideau d’air vont bien au-delà. Il ne s’agit pas uniquement de délimiter les deux plages de température, mais surtout de minimiser l’entrée d’humidité dans la zone de congélation. L’humidité entrante est visible sans protection contre la formation de brouillard, de neige et de glace et conduit à une vulnérabilité en matière d’hygiène. La plupart des systèmes de rideaux d’air dans le compartiment congélateur conditionnent la chaleur de tout leur jet d’air. Cet air plus chaud peut absorber plus d’humidité que l’air froid du congélateur et transporte ainsi l’humidité entrante. Une autre possibilité est l’utilisation d’un second jet d’air. Basé sur le principe du système haute pression avec un jet d’air dirigé défini, un deuxième jet d’air est généré. Seul celui-ci est conditionné. Ce jet d’air d’isolation compense l’humidité et minimise ainsi l’entrée d’humidité dans la zone de congélation.  

Deuxième jet d’air

Exemple de rideau d’air dans la zone du congélateur. On peut voir ici que les différentes plages de température (côté froid en bleu et côté chaud en rouge) sont séparées par un jet d’air horizontal. La zone jaune représente le jet d’air de séparation, la zone verte représente le jet d’air d’isolation, responsable de la compensation de l’humidité. Ces deux couches d’air sont parallèles et
ne pas mélanger.